17
Février
2011
|
00:00
Europe/Paris

Par lettre du 27 octobre 2010, le Premier Ministre a prolongé la mission d’animation du Plan Bâtiment Grenelle par Philippe Pelletier pour une durée de 18 mois.

Par lettre du 27 octobre 2010, le Premier Ministre a prolongé la mission d’animation du Plan Bâtiment Grenelle par Philippe Pelletier pour une durée de 18 mois.


Dans ce cadre, Philippe Pelletier a chargé Maurice Gauchot, Président de CB Richard Ellis France, de coordonner la préparation du décret sur la rénovation énergétique du parc tertiaire.


A cette fin, Maurice Gauchot organise la concertation.


Pour coordonner les recommandations et les réflexions susceptibles de contribuer à la préparation du décret sur le parc existant, les parties prenantes des différents domaines de l’immobilier, investisseurs, utilisateurs et acteurs de la construction vont être associées à cette concertation.


La diversité des acteurs intéressés a conduit à organiser une démarche structurée de la façon suivante :



  • Création d’un Comité de Pilotage d’une quinzaine de membres composé, d’une part, de représentants de groupes de travail constitués par catégories d’acteurs et, d’autre part, de quelques personnalités qualifiées,


 



  • Création de différents groupes de travail par catégories d’acteurs où siègeront les associations, groupements ou syndicats représentatifs indiqués ci-dessous.


 


Ces groupes de travail sont les suivants (liste non limitative) :



  • Groupe « utilisateurs » comprenant les utilisateurs privés ou publics des immeubles tertiaires, qu’ils soient propriétaires ou locataires (ADI, ARSEG, PROCOS, UMIH, SYNHORCAT, AFILOG, TLF, FEHAP, FHP, MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE, CPU)

  • Groupe « investisseurs immobiliers », institutionnels ou non institutionnels (ASPIM, FSIF, UNPI, CNCC)

  • Groupe « collectivités locales » (ARF, ADF, AMF)

  • Groupe « gestionnaires de patrimoine et exploitants techniques » (FEDENE, SVDU, SYNASAV, SYPEMI, FNAIM ENTREPRISES, UNIS, PLURIENCE)

  • Groupe « construction » (FFB, AIMCC, GROUPE MONITEUR, GIMELEC, SERCE, CAPEB, FNPC)

  • Groupe « architecture » (UNSFA)

  • Groupe « maîtrise d’œuvre » (SYNTEC INGENIERIE, ICEB, UNTEC, CICF CONSTRUCTION, COPREC, OGE)

  • Groupe « scientifique » (CSTB, CERTIVEA, ADEME, ASSOCIATION HQE, IFPEB, OPECST)

    • Groupe « experts immobiliers » (RICS France, IFEI, AFREIM, IPD France, ORIE, FNAIM ENTREPRISES…)




 



  • Organisation le 4 mars prochain d’une réunion de lancement et de première concertation, en présence des membres de tous les groupes de travail constitués.


 


Un site internet sera créé d’ici au 4 mars qui présentera les groupes de travail et leurs membres, l’avancement des réflexions et sur lequel toutes les parties intéressées pourront s’exprimer.


Maurice Gauchot précise : « Le choix de faire appel aux organisations représentatives a été dicté par la nécessité de donner à cette concertation un caractère suffisamment large. Ainsi tous ceux et toutes celles qui le souhaitent pourront se rapprocher des structures qui les représentent pour contribuer aux réflexions ».


Contact : Aurélie Porée / Département communication – aurelie.poree@cbre.fr