Paris,
06
Février
2018
|
14:30
Europe/Paris

MARCHE DES BUREAUX EN ILE-DE-FRANCE : TRES BEAU DEMARRAGE 2018 APRES UNE ANNEE 2017 D’EXCEPTION

CBRE, leader mondial du conseil en immobilier d’entreprise, a présenté ce matin les tendances et perspectives 2018 du marché des bureaux en Ile-de-France. Parmi les principaux enseignements : une visibilité à long terme des entreprises retrouvée, une plus grande consolidation de la demande exprimée et de grandes opérations déjà en cours.

2017 : une année exceptionnelle marquée par un second semestre remarquable

L’an passé a été marqué par un marché des moins de 5 000 m² stable, avec une demande placée de 1 493 000 m² (-3 % en 1 an et + 7 % par rapport à la moyenne sur 10 ans) boosté par un dynamisme des plus de 5 000 m² avec 1 139 500 m² (+ 27 % en 1 an et + 27 % par rapport à la moyenne sur 10 ans).

L’offre avait quant à elle diminué entrainant une baisse du taux de vacances à moins de 6 %.

2018 : une demande placée attendue autour de 2.6 millions de m²

Après la très bonne performance de 2017, tirée par de grandes transactions et le renforcement des pôles tertiaires traditionnels, le marché des bureaux devrait atteindre voire dépasser ces résultats en 2018.


 

« Nous assistons à un changement de paradigme des moteurs de la demande : lorsqu’hier elle était essentiellement motivée par la réduction des coûts, elle est aujourd’hui plus qualifiée, montrant une véritable reprise de confiance des entreprises. La demande est en partie animée par la croissance, même si la rationalisation (m² par salariés) reste un argument prégnant. », analyse Grégoire de La Ferté, Executive Director Bureaux Ile-de-France.

Pour anticiper les perspectives 2018, CBRE s’appuie sur 4 indicateurs :

  • Une solidité du socle des demandes des PME assurant la vitalité des moins de 5 000 m²
  • Une anticipation des grandes entreprises dans leurs décisions de déménagement
  • Une insuffisance de l’offre neuve disponible (notamment dans Paris et l’Ouest Francilien)
  • Une tension à la hausse sur les loyers dans les localisations où le taux de vacance est bas

2018 sera encore une très belle année en Ile-de-France pour les plus de 5 000 m²

Tous les facteurs sont réunis pour que la demande reste dynamique en 2018 et CBRE constate déjà des négociations en cours bien supérieures à celles de l’an dernier à la même époque.

  • Fusions et acquisitions records en 2017
  • Guerre des talents provoquant la recherche de locaux toujours plus attractifs et centraux
  • Digitalisation des entreprises incitant les patrons à révolutionner les modes de travail
  • Accélération et anticipation des décisions immobilières face à une offre de qualité limitée

Les entreprises sont désormais prêtes à payer davantage pour des immeubles mieux localisés et plus qualitatifs. CBRE met toutefois en garde contre une inflation trop rapide des loyers qui pourrait en inciter certaines à reporter ou abandonner leur projet.

Le Nord et l’Est en moins de 5 000 m² profitent de l’impulsion des JO 2024 et du Grand Paris

L’intensification des lancements en blanc et les nombreux deals en cours sont les deux principales raisons de l’optimisme de CBRE pour 2018.

Une hausse des valeurs est ainsi attendue fin 2018, sous réserve du maintien du niveau de l’offre disponible à moins d’un an et du même niveau de demande.

Les chantiers du Grand Paris favorisent en effet le développement d’infrastructures avec des échéances fixes, facilitent l’accessibilité et garantissent au marché un rapport prix / prestations compétitif.

Les Jeux Olympiques assurent quant à eux la tenue du calendrier et les entreprises concernées par le Grand Paris (bureaux d’études, société de travaux etc.) ont déjà commencé leurs recrutements, garantissant un fort développement à moyen et long terme.

Un millésime 2018 d’exception pour le Sud et l’Ouest de l’IDF en moins de 5 000 m²

2018 devrait une fois de plus voir une accélération du report parisien entre 1 000 et 5 000 m² avec notamment une ruée des utilisateurs vers Neuilly et Levallois.

La Défense s’engage vers sa 6ème année consécutive en hausse, malgré l’absence prochaine d’offre haut de gamme et la revanche de la péri-Défense pour le moins de 5 000 m².

CBRE note également un redressement en Boucle Sud suite à une année 2017 décevante.

Enfin, la 1ère Couronne Sud pourrait devenir un marché d’atterrissage notamment pour les utilisateurs parisiens insatisfaits.

Un démarrage extrêmement dynamique pour Paris Centre Ouest en moins de 5 000 m²

Avec 9 transactions de plus de 1 000 m² en cours, une demande exprimée et des visites en forte augmentation (supérieures à 20 %), CBRE observe un début 2018 très dynamique dans Paris.

Conséquence : des loyers qui devraient continuer à augmenter dans cette zone géographique « vitrine », avec une prime à la divisibilité des immeubles supérieurs à 5 000 m². CBRE constate également des extensions et des reports dus au fait que les locataires, bénéficiant de loyers en cours plus attractifs, ne déménagent plus.

A noter enfin, le renouvellement limité de l’offre, avec un challenge : louer en 2018 les immeubles qui ne seront livrés qu’en 2019.

 

Présentation complète disponible sur demande.

***

Contacts presse FR :

Albera Conseil : 01 48 24 04 50 – Agnès Vieu – avieu@alberaconseil.fr / Esteban Mayan Torres – emayantorres@alberaconseil.fr

CBRE : Vanessa Vannier - 01 53 64 36 45 – vanessa.vannier@cbre.fr

A propos de CBRE Group, Inc.

CBRE Group, Inc. (NYSE:CBG), société cotée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise (en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2016). La Société compte plus 75 000 personnes (hors sociétés affiliées) et répond aux besoins des propriétaires et investisseurs immobiliers ainsi que des locataires dans le monde entier grâce à son réseau de plus de 450 bureaux (hors sociétés affiliées). CBRE a une activité de conseil en matière de stratégie et de mise en œuvre dans le cadre de ventes et de locations immobilières ; une activité de service aux entreprises, de gestion d'immeubles, d'installations et de projets ; de conseil en matière d'emprunt immobilier ; d'étude et d'évaluation ; de développement ; de gestion d'investissements, et de recherche et consulting.