28
Juillet
2014
|
00:00
Europe/Paris

Les Matchs by CBRE : « L’Isle d’Abeau vs Sénart »

Nous mettons en parallèle les 2 plus grands marchés logistiques de France : L’Isle d’Abeau près de Lyon et Sénart au Sud de Paris, tous 2 positionnés sur la dorsale Nord-Sud, qui recense la majorité des flux et entrepôts logistiques.


 


Marc Vichot, Directeur GLS IDF, commente : 


« Sénart est sans conteste la plus grande zone logistique d’Ile-de-France, avec le plus gros réservoir en entrepôts logistiques de classe A et en grands fonciers permettant d’accueillir des développements de plateformes XXL. Certains sont d’ailleurs déjà dans les tuyaux, dans le Parc des Chevrons de ProLogis à Moissy-Cramayel, ou encore dans le parc de l’A5 avec les opérations développées par la Sofade et PRD à Réau.




Le développement de bâtiments logistiques ayant débuté dans les années 1990, un certain nombre d’entrepôts datant de cette période sont aujourd’hui vacants et vieillissants. Les nouveaux développements sont donc nécessaires pour pallier à cette obsolescence. Le territoire apparaît donc comme un des plus dynamiques d’Ile-de-France et a concentré en moyenne 15 % des volumes commercialisés dans la région entre 2008 et 2013.


Fort de ces atouts, proche de Paris et d’axes de communication majeurs, il a attiré et attire de grands noms de la logistique tels Kuehne & Nagel et ND Logistics, et de la grande distribution, comme Carrefour, Leclerc et Intermarché. Ce dernier utilisateur y occupe un des plus grands entrepôts d’Ile-de-France, d’une surface de 94 300 m². Il s’agit d’ailleurs de la plus grosse transaction réalisée en Ile-de-France au cours de ces 3 dernières années. »


 


Stéphane Bouiller, Consultant GLS Lyon, analyse :


« La zone logistique de L’Isle d’Abeau / Porte de l’Isère est la première de France avec plus de 2 000 000 m² d’entrepôts construits. Son positionnement médian sur l’axe Nord-Sud, la proximité du bassin de consommation de Lyon et ses facilités d’accès vers l’Italie et l’est de l’Europe en font une zone plébiscitée par les chargeurs (IKEA, Conforama, Darty…) et prestataires (Geodis, DHL, ND Logistics…). Basée dans un territoire dynamique offrant un cadre de vie agréable, elle devrait à horizon 2020 voir sa taille augmenter de quelques 150 hectares.


En attendant, 4 opérations représentant 110 000 m² environ seront développées « en gris », afin de satisfaire l’appétit des utilisateurs, qui constatent avec nous la pénurie d’entrepôts de classe A de dernière génération (seulement 120 000 m² disponible à horizon 9 mois).


Les entrepôts vieillissants sont soit démolis pour laisser place à des projets de développement, soit revendus à des acquéreurs industriels ayant peu de contraintes ICPE.


Sur ce secteur mature et reconnu des acteurs du marché, la demande placée moyenne est d’environ 180 000 m² et représente chaque année plus de la moitié des volumes transactés en région Rhône-Alpes.»