Paris,
07
Juillet
2015
|
10:02
Europe/Paris

Les directeurs de CBRE réagissent à la parution des indicateurs de marché du 2ème trimestre 2015 par Immostat

Après un 1er trimestre terne, l’activité sur le marché francilien se redresse avec 503 300 m² placés au cours du 2ème trimestre, portant le total du 1er semestre 2015 à 915 200 m². Pour autant, la baisse des volumes placés reste forte par rapport à l’an dernier et à la moyenne sur 10 ans (respectivement - 22 % et - 20 %).

Toutefois, les marchés ne sont pas logés à la même enseigne. Ainsi, le créneau 0 - 1 000 m² fait mieux que l’an dernier (+ 10 %), soutenu par un marché parisien extrêmement dynamique (+ 22 %, plus haut historique) alors que le créneau 1 000 - 5 000 m² est en retrait (- 9 % sur un). Comme au 1er trimestre, ce sont les transactions > 5 000 m² qui ont fait défaut avec seulement 9 signatures au 2ème trimestre, soit 21 depuis janvier dont seulement  
2 > 20 000 m² (contre 7 à la même période l’an dernier).


Le comportement des utilisateurs a peu évolué et reste globalement contraint par un manque de visibilité sur le plan économique toujours aussi prégnant, et ce malgré l’amélioration des chiffres de la croissance économique. Dans ce contexte, l’attentisme et la prudence sont les maîtres mots mais le marché offre de nombreuses opportunités à saisir avec notamment des loyers économiques attractifs. Je note enfin que plusieurs projets d’envergure devraient se concrétiser dans les prochains mois et permettre un rattrapage des volumes en 2ème partie d’année, nous laissant raisonnablement penser que la barre des 2 millions de m² placés reste atteignable en 2015.
a commenté Roman Coste, Directeur Général Agency au sujet du marché des bureaux franciliens
Sur les 6 premiers mois de l’année, 7 milliards d’euros d’engagements en immobilier d’entreprise banalisé (dont 5,5 milliards en Ile-de-France) ont été recensés. Ces résultats peuvent paraître décevants, eu égard à la masse de capitaux qui cherchent aujourd’hui à s’investir dans l’immobilier européen. Le recul apparaît particulièrement fort sur un an, surtout en comparaison du 2ème trimestre 2014 qui avait bénéficié de la signature de plusieurs mega-deals, ces derniers ayant fait défaut ces derniers mois. Néanmoins, le 
« pipeline » de promesses et de nouvelles négociations, dont la concrétisation est attendue afin la fin de l’année, est très important, avec de nombreux portefeuilles notamment pan-européen en cours de « closing ». Ils permettent d’espérer un rattrapage significatif des volumes investis sur la 2nd semestre. Ces résultats n’en soulignent pas moins les difficultés du marché à renouveler l’offre face à la pression continue de la demande. Malgré ce contexte qui reste très concurrentiel, nous entrevoyons l’amorce d’une pause dans la compression des rendements « prime » sur certains marchés. Ce qui pourrait signaler l’entrée dans une nouvelle phase de compression, cette fois de la prime de risque immobilière.
a ajouté Nicolas Verdillon, Directeur Capital Markets
Le 2ème trimestre confirme le dynamisme du marché logistique en 2015, avec 1 170 300 m² placés sur les entrepôts > 10 000 m² de classe A et B depuis le début d’année (+ 32 % par rapport au 1er semestre 2014). Ce semestre est marqué par un important volume commercialisé au sein de la dorsale logistique, à la faveur des transactions opérées dans les régions leaders francilienne et lyonnaise. D’importants clés-en-mains au profit des majors de la distribution animent les marchés régionaux, tandis que la région orléanaise retrouve de la vigueur. Les impératifs de réorganisation des circuits logistiques de la grande distribution et du commerce spécialisé, couplés aux enjeux de massification et à la croissance du fret express, participent à ce regain d’activité. En dépit du contexte économique incertain et de la complexité d’un certain nombre de montages, ces premiers résultats et les demandes exprimées sur les premiers mois de l’année permettent d’esquisser une belle performance pour l’année 2015.
a indiqué Didier Malherbe, Directeur Général Adjoint (Global Logistic Services)

A propos de CBRE Group, Inc.

CBRE Group, Inc. (NYSE:CBG), société côtée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise (en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2015). La Société compte plus 70 000 personnes (hors sociétés affiliées) et répond aux besoins des propriétaires et investisseurs immobiliers ainsi que des locataires dans le monde entier grâce à son réseau de plus de 400 bureaux (hors sociétés affiliées). CBRE a une activité de conseil en matière de stratégie et de mise en oeuvre dans le cadre de ventes et de locations immobilières; une activité de service aux entreprises, de gestion d'immeubles, d'installations et de projets; de conseil en matière d'emprunt immobilier; d'étude et d'évaluation; de développement; de gestion d'investissements, et de recherche et consulting. Consultez notre site web à www.cbre.com.