Paris,
01
Août
2016
|
11:39
Europe/Paris

EMEA - European Investment

Immobilier d’entreprise en Europe : l'intérêt des investisseurs est resté vif au 2ème trimestre 2016 en dépit du Brexit

Résumé

· Les volumes investis en France et en Suède ont augmenté par rapport au 2ème trimestre 2015

· Niveau record d'activité en Irlande

· 8,3 % d'augmentation des investissements dans les bureaux par rapport au 1er trimestre 2016

Londres, 29 juillet 2016 – L'investissement en immobilier d'entreprise est resté solide dans toute l'Europe au 2ème trimestre 2016 et a atteint un total de 54 milliards €, soit une augmentation de 2,5 % par rapport au 1er trimestre 2016 et 30,4 % par rapport au montant moyen des 10 dernières années, quoique l'activité se soit montrée inférieure à celle du 2ème trimestre 2015. Le secteur des bureaux a enregistré une augmentation de 8,3 % par rapport au 1er trimestre 2016, grâce à l’excellente performance réalisée en Scandinavie.

En dépit des incertitudes au Royaume-Uni en raison du référendum sur l'UE, l'intérêt des investisseurs pour les autres marchés européens est resté vif et le niveau des investissements y est resté stable par rapport à la même période l'an dernier. Les volumes en France et en Suède, respectivement 3 ème et 4 ème plus grands marchés européens, se sont montrés particulièrement résistants ; sur 12 mois glissants, les investissements sur ces deux marchés ont progressé respectivement de 32 % et 20 %. En France comme en Suède, les résultats du 2ème trimestre 2016 ont bénéficié d'un marché très porteur pour l'immobilier de bureaux.

L'Irlande a également performé, avec des volumes transactés atteignant un niveau record de 2,3 milliards € au 2ème trimestre 2016, plus de deux fois le montant atteint au 2ème trimestre de l'an dernier, grâce à la vente du Blanchardstown Centre pour près d’un milliard d’euros au cours de ce trimestre. La Pologne a suivi le même mouvement, avec un volume de transactions de 1,5 milliards € au 2ème trimestre 2016, soit trois fois le volume enregistré à la même période l'an dernier.

L'Allemagne a affiché une baisse de ses investissements ce trimestre, probablement liée à un manque de disponibilités sur les marchés 'core', ce qui a pénalise le résultat global au niveau européen. L'immobilier 'core' en Allemagne continue d'être perçu comme une valeur refuge et son attrait auprès des investisseurs reste fort.

Le Royaume-Uni a également enregistré des performances inférieures à celles des pays d’Europe continentale dans le contexte du Brexit quoique le marché britannique continue d'être soutenu par des fondamentaux solides. La récente dépréciation de la livre sterling, couplée à des taux d'intérêt bas, a attiré l'attention des investisseurs étrangers sur le Royaume-Uni et, grâce au 'spread' record entre le rendement des obligations et celui de l'immobilier, les fondamentaux de l'immobilier britannique et européen demeurent attractifs.

Jonathan Hull, Managing Director, Investment Properties, EMEA à CBRE, commente :

"Alors que les investisseurs ont réagi avec prudence au Brexit, les fondamentaux du marché restent solides et les investisseurs ont toujours d’importants capitaux à placer. En raison du climat d'incertitude, beaucoup d'investisseurs vont attendre de voir l'évolution du marché avant de prendre position. Cependant l’amélioration commence déjà se faire sentir maintenant que l'environnement politique devient plus stable et que le marché semble réagir de manière positive à tout cela."

Miles Gibson, Head of UK Research, CBRE, a ajouté :

"Le référendum sur l'UE a été indubitablement un facteur qui a affecté les investissements au 2ème trimestre mais l'instabilité des marchés financiers en début d'année a eu un impact similaire sur les investisseurs en les poussant à se montrer plus prudents."

A propos de CBRE Group, Inc.

CBRE Group, Inc. (NYSE:CBG), société côtée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise (en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2015). La Société compte plus 70 000 personnes (hors sociétés affiliées) et répond aux besoins des propriétaires et investisseurs immobiliers ainsi que des locataires dans le monde entier grâce à son réseau de plus de 400 bureaux (hors sociétés affiliées). CBRE a une activité de conseil en matière de stratégie et de mise en oeuvre dans le cadre de ventes et de locations immobilières; une activité de service aux entreprises, de gestion d'immeubles, d'installations et de projets; de conseil en matière d'emprunt immobilier; d'étude et d'évaluation; de développement; de gestion d'investissements, et de recherche et consulting. Consultez notre site web à www.cbre.com.