Paris,
04
Mars
2015
|
15:22
Europe/Paris

CBRE étudie les enjeux, les solutions et les perspectives de la restauration d’entreprise à travers un nouveau focus

En France, les salariés portent un fort attachement à leur pause déjeuner. Mais tous les employeurs ne voient pas toujours le vrai bénéfice de ce moment de détente sur leur motivation et leur productivité. Pour cela, le code du travail encadre rigoureusement la restauration des collaborateurs et encourage vivement les entreprises, petites et grandes, à faire preuve d’écoute et de diplomatie. CBRE propose de passer en revue les solutions et initiatives novatrices à travers un nouveau focus dédié à la restauration en entreprise. 

Parce que le code du travail interdit à un employeur de laisser ses salariés déjeuner sur leur poste de travail — tel que devant un ordinateur — et que cette pause contribue à la cohésion d’équipe, il est important de faire de cet instant un moment convivial, réducteur de stress et représentatif du bien-être dans l’entreprise.

Ainsi, la législation française contraint les employeurs à trouver des solutions de restauration. Cela passe soit par un emplacement dédié (si au moins 25 salariés souhaitent se restaurer sur leur lieu de travail), soit par la participation à une offre annexe telle que les tickets restaurants, le restaurant d’entreprise ou le restaurant inter-entreprise.

Zoom sur le restaurant inter-entreprise (RIE)

Premier service demandé aux bailleurs par les entreprises locataires, le restaurant inter-entreprise (RIE) offre de multiples avantages. Loin de la cantine d’autrefois, il apparaît comme un restaurant à part entière et évolue au rythme d’une société plus exigeante, en quête de bien-être et de qualité. Le RIE se réinvente au gré d’initiatives et de promesses séduisantes.

Des exemples notables de RIE « nouvelle génération » fonctionnent déjà avec succès dans des entreprises comme Google ou Microsoft qui proposent des services tels que l’ouverture 24/24h, des plats à volonté ou une restauration entièrement financée par l’employeur.

Ce concept est également une belle opportunité pour des restaurants de petite capacité (cf. témoignage de Mamie Cocotte à lire dans le focus de CBRE) qui offre une restauration à la fois sociale et commerciale.

Les espaces de restauration et le concept associé sont maintenant un élément essentiel dans le choix de l’entreprise pour s’implanter sur un immeuble. Les propriétaires identifient un vrai atout de séduction et de fidélisation pour les locataires les plus volatiles qui peuvent, par ce biais, bénéficier d’au moins 8 000 m² de surface dédiée et d’un taux de captation moyen de 55 % du nombre de collaborateurs sans générer de frais trop excessifs. 
Laurent Augros, directeur Copropriété & Restaurants Interentreprises chez CBRE Asset Services.

A propos de CBRE Group, Inc.

CBRE Group, Inc. (NYSE:CBG), société côtée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise (en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2015). La Société compte plus 70 000 personnes (hors sociétés affiliées) et répond aux besoins des propriétaires et investisseurs immobiliers ainsi que des locataires dans le monde entier grâce à son réseau de plus de 400 bureaux (hors sociétés affiliées). CBRE a une activité de conseil en matière de stratégie et de mise en oeuvre dans le cadre de ventes et de locations immobilières; une activité de service aux entreprises, de gestion d'immeubles, d'installations et de projets; de conseil en matière d'emprunt immobilier; d'étude et d'évaluation; de développement; de gestion d'investissements, et de recherche et consulting. Consultez notre site web à www.cbre.com.