02
Octobre
2014
|
00:00
Europe/Paris

Cartographie CBRE : Le Paris Business englobe la Rive Gauche, nul doute possible

- La preuve par la carte : flash-back sur la mue de la Rive Gauche -


 


Limiter les quartiers d’affaires franciliens à la Défense et au Quartier Central des Affaires n’a plus vraiment de sens. Halte aux préjugés et à la seule géométrie d’une histoire de l’immobilier tertiaire parisien qui débuta par un « triangle », fut-il en or…   

Désormais, la Rive Gauche complète harmonieusement la Rive Droite et forme un marché parisien, global et perméable. Les entreprises recherchent des locaux dans Paris avant tout et franchir la Seine devient de plus en plus anecdotique. De surcroît, placée dans la perspective d’un futur Grand Paris des transports, la démarcation de la Seine tend à s’estomper, quand elle n’en devient pas un acteur au travers des navettes fluviales. En atteste l’estimation par CBRE d’un volume placé moyen annuel depuis 2007 de 30 000 m² en provenance d’autres marchés franciliens, dont la Rive Droite et l’Ouest francilien principalement.


 


Si densité rime avec attractivité, la carte réalisée par CBRE atteste de la métamorphose de la Rive Gauche


CBRE a cartographié 1 688 transactions toutes surfaces confondues entre le 1er janvier 2007 et le 31 décembre 2013. L’année 2007 a été retenue. Elle correspond en effet à la mise en œuvre de la RGPP (Révision Générale des Politiques Publiques) et MAP (Modernisation de l’Action Publique) à partir de 2012 et à une certaine accélération de son volet immobilier des cessions domaniales.En effet, dans une démarche de désendettement et de maîtrise des coûts, le désengagement de l’Etat propriétaire a été très sensible sur ce territoire d’implantations historiques des administrations centrales et des sièges d’entreprises publiques.


Evolution bureau rive gauche CBRE


 


La transformation de la Rive Gauche suit principalement 2 axes : un renouvellement du parc et une fluidification de son marché


La Rive Gauche possédait un parc immobilier tertiaire, souvent obsolète, relativement accaparé et « trusté » dans ses grands ensembles par le secteur public et les sièges de grandes entreprises étatiques le plus souvent. Cette prépondérance géographique, l’importance à la fois physique et sociale des superficies occupées ont eu pour conséquence une certaine inertie immobilière des grandes entreprises, lesquelles ont figé, voire verrouillé, les mouvements de ce marché.


Le désengagement progressif du secteur public a ainsi pu remettre sur le marché un certain nombre d’immeubles tertiaires que des investisseurs privés ont le plus souvent lourdement réhabilités. Ces immeubles, désormais adaptés aux standards tertiaires modernes, ont ensuite été commercialisés, reconfigurant dans un grand nombre de cas leur utilisation en multi-locataires.


Cette évolution s’est particulièrement illustrée à travers neuf immeubles totalisant 122 000 m² environ. Ces neuf actifs étaient occupés par neuf entités publiques et/ou grandes entreprises (Douanes, CEA, la Datar, Natexis/ex-Crédit National, France Télécom, Education Nationale, …) alors qu’aujourd’hui ce sont plus de 35 entreprises qui y sont installées. La mutation se poursuit d’ailleurs et la dernière cession significative de l’état sur ce secteur date de juin 2014 et concerne l’ensemble Penthemont, 12 500 m² rue de Bellechasse, qui sera revalorisé par la foncière des 6ème et 7ème à partir de 2016. Parions qu’une ou plusieurs entreprises privées viendront animer la commercialisation de cet immeuble et renforcer cette analyse.


 


La Rive Gauche, une terre de projet


Le territoire de la Rive Gauche constitue aujourd’hui une véritable terre de projets à l’échelle de la région et concentre l’essentiel des opérations de développement tertiaires en réflexion dans Paris intra-muros, exception faite à la ZAC Clichy-Batignolles dans le 17ème arrondissement. Les prochains grands immeubles de bureaux attendus se situeront dans le sud du 15ème arrondissement, autour du « Balardgone » et de la Corne Ouest sans oublier le projet la Tour Triangle sur le site du Parc des Expositions de la Porte de Versailles. Des opérations d’envergure sont également programmées dans la zone d’influence de la ZAC Rive Gauche du 13ème arrondissement, des îlots en bordure de la gare d’Austerlitz en passant notamment par le projet de réhabilitation de la Halle Freyssinet au secteur Brunesseau avec le projet des tours du Duo dessinées par Jean Nouvel.


 


Patrice de Malartic CBRE


 


Patrice de Malartic et ses 8 collaborateurs accompagnent propriétaires et utilisateurs sur la Rive Gauche sur toutes leurs questions immobilières.


 


Loic Vannier CBRE


 


Loïc Vannier, chef de projet géomarketing, donne du sens aux données et apporte une aide à la décision dans le choix d’implantation des entreprises