Paris,
20
Avril
2015
|
16:34
Europe/Paris

Les investisseurs immobiliers du Moyen-Orient ont concentré 73 % de leurs investissements internationaux en Europe en 2014

– 10,2 milliards de $ ont été investis dans l'immobilier d'entreprise en Europe en 2014 –

– Le Moyen-Orient est la 3ème source de capitaux transfrontaliers dans le monde –

– L'Arabie saoudite affiche la croissance la plus rapide parmi les investisseurs du Moyen-Orient –

 Les acheteurs du Moyen-Orient ont investi 14,1 milliards de $ à l'étranger en 2014, faisant du Moyen-Orient la troisième source de capitaux transfrontaliers dans le monde, malgré une baisse de leur investissement total, selon l'étude de CBRE “Middle East In and Out 2015”.

Avec 10,2 milliards de $ en 2014, l'Europe reste le marché privilégié des investisseurs du Moyen-Orient. En ligne avec l’évolution générale du marché, l'année 2014 a marqué un tournant fondamental des stratégies d'investissement, avec notamment une activité accrue dans les marchés immobiliers secondaires européens, tels qu'Amsterdam, Francfort, Budapest et Madrid. Tout en restant le marché le plus recherché, Londres a bénéficié de 32 % des investissements contre 45 % en 2013, Paris et New York augmentant respectivement leur part à 16 % et 10 %. Londres et Paris ont été les deux seules à conserver leur place parmi le palmarès des cinq principaux marchés en 2014.

Il y a eu un recul des investissements à l'étranger en provenance de cette région, qui sont passés de 16,3 milliards de $ en 2013 à 14,1 milliards de $ l'an dernier. Cette baisse est en partie due à la difficulté de trouver des produits, en particulier sur le segment des gros volumes privilégié par ces acheteurs... Néanmoins, s'agissant des perspectives d'avenir et au vu de la baisse du prix du pétrole, nous prévoyons un ralentissement plus marqué des acquisitions dans l'immobilier par les fonds souverains en 2015 et au-delà
commente Iryna Pylypchuk, Directrice de Global Capital Markets Research, CBRE

Historiquement, les fonds souverains ont dominé le classement des investisseurs du Moyen-Orient - avec environ 50 % des acquisitions d'immobilier d'entreprise à l'étranger en 2013. Même si les clients fortunés du Moyen-Orient continuent de former le plus grand groupe d'investisseurs particuliers, le secteur privé et les autres véhicules de placement collectifs ont joué un rôle plus significatif sur le marché mondial de l'immobilier en 2014.

Contrairement aux fonds souverains, la baisse des prix du pétrole a sans doute poussé les fonds privés à augmenter leur allocation à l'étranger et à accélérer ce redéploiement plus vite qu'ils ne l'auraient sans doute fait dans d'autres circonstances. Notre étude montre clairement une orientation plus forte des capitaux vers l'immobilier et un désir de se diversifier à l'étranger. Cette situation a eu un impact significatif en Europe, où le total des investissements en provenance des fonds privés et des fonds de capital-investissement du Moyen-Orient ont augmenté de 49 % sur un an à 5,5 milliards de $
a ajouté Iryna Pylypchuk

L'Arabie saoudite est la source de capitaux du Moyen-Orient enregistrant la progression la plus rapide. Les flux de capitaux en provenance du royaume ont augmenté rapidement en 2014 : 2,3 milliards de $ d'investissements  contre zéro en 2013. Le Qatar reste la principale source de capitaux en 2014, avec 4,9 milliards de $ d’investissements.

En dépit d'une baisse globale du montant des capitaux investis,

Les investissements internationaux dans l'immobilier réalisés par les investisseurs du Moyen-Orient ont augmenté, tant parmi les investisseurs privés, que parmi les family offices et les investisseurs saoudiens, pour qui la volonté de diversification géographique devient plus importante. Nous pensons que cette tendance va s'accélérer dans les prochaines années.
a ajouté Nick MacLean, Directeur Général, CBRE Middle East

A propos de CBRE Group, Inc.

CBRE Group, Inc. (NYSE:CBG), société côtée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise (en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2015). La Société compte plus 70 000 personnes (hors sociétés affiliées) et répond aux besoins des propriétaires et investisseurs immobiliers ainsi que des locataires dans le monde entier grâce à son réseau de plus de 400 bureaux (hors sociétés affiliées). CBRE a une activité de conseil en matière de stratégie et de mise en oeuvre dans le cadre de ventes et de locations immobilières; une activité de service aux entreprises, de gestion d'immeubles, d'installations et de projets; de conseil en matière d'emprunt immobilier; d'étude et d'évaluation; de développement; de gestion d'investissements, et de recherche et consulting. Consultez notre site web à www.cbre.com.