Paris,
16
Juillet
2015
|
16:26
Europe/Paris

Labels de performance énergétique des bâtiments tertiaires de bureaux

Aujourd’hui plusieurs organismes proposent d’attester de la performance énergétique des immeubles tertiaires en construction et rénovation en France. Leurs offres de labellisation s’adressent aux maîtres d’ouvrages publics ou privés qui souhaitent faire reconnaître les performances énergétiques de leur bâtiment et attester qu’elles vont au-delà des réglementations en vigueur.

Les labels d’origine française sont connus et reconnus toutefois les labels suisses et allemands sont de plus en plus présents et pas seulement sur les secteurs géographiques transfrontaliers.

Ce match est l’occasion de mettre en parallèle les 3 types de labels énergétiques les plus présents sur le marché français qu’ils soient d’origine française, suisse ou allemande précise Ludovic Chambe, Responsable Développement Durable chez CBRE France.

Ce match fait un focus sur la performance énergétique des bâtiments et vient compléter le match des certifications environnementales HQE, BREEAM et LEED (disponible ici : http://www.cartonspleins.fr/le-match-des-certifications-environnementales-pour-les-immeubles-tertiaires-en-france/) qui traitent de l’énergie parmi d’autres indicateurs tels que l’environnement, le confort ou la santé.

Il est aujourd’hui extrêmement difficile de comparer les labels de performance énergétique : modes de calcul, postes de consommation pris en compte et méthodes d’évaluation varient d’un pays à l’autre.

Toutefois, afin de faciliter la compréhension de ces labels par le plus grand nombre, ce match est l’occasion d’en identifier les principales caractéristiques :

Labels HPE français

Les labels HPE français sont très présents dans l’hexagone car bien adaptés au marché local en s’appuyant sur la réglementation thermique du pays et en anticipant l’étape réglementaire suivante.

L’industrie du bâtiment a connu ces dernières années une véritable révolution dans le domaine de l’énergie. Un nombre important d’intitulés et d’acronymes ont vus le jour (HPE, THPE, BBC, Effinergie rénovation, Effinergie +, BEPOS Effinergie…) et ont accompagné cette évolution.

Le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) est le plus répandu, ce sont plus de 500 immeubles de bureaux qui ont été labélisées BBC ces dernières années dont plus d’un quart en région IDF.

Pour la construction neuve, les bâtiments BBC sont des bâtiments qui ont une consommation conventionnelle moitié moins importante que les bâtiments répondant à la Réglementation Thermique 2005 (RT2005). Avec l’arrivée de la RT2012, ce label n’est plus applicable toutefois le label BBC rénovation qui lui correspond à une réduction de 40% des consommations conventionnelles reste d’actualité.

Il faut désormais compter sur les labels Effinergie+ et BEPOS Effinergie 2013 qui présagent des futures réglementations vers le bâtiment responsable. De nouvelles exigences émergent également : commissioning, évaluation de l’énergie grise et du potentiel d’écomobilité

Minergie

Avec plus de 15 années d'existence, le label MINERGIE® est le plus ancien des labels énergétiques applicables en France. Le nombre d’opérations de bureaux certifiées est inférieur à 40 dont 3 en IDF. Le coût de cette certification peut paraitre élevé mais est à relativiser car il inclut un accompagnement pour le montage dossier et l’utilisation des outils MINERGIE non inclus par les autres organismes.

Ces exigences portent sur la qualité de l’enveloppe, le confort d’été et les consommations d’énergie comme les labels Français ou Allemands.

Pour obtenir le label, l’indice énergétique ne doit pas dépasser 38 kWh/m2/an en construction neuve et 60 kWh/m2/an en rénovation.

De nouveaux labels MINERGIE ont vus et verront le jour très prochainement. MINERGIE-ECO® et MINERGIE-P-ECO® pour la performance écologique et MINERGIE-A® et MINERGIE-P-A® pour intégrer l'énergie grise et les consommations des occupants.

Passivhauss

Si le concept de bâtiment passif a émergé en Allemagne il y a plus de 20 ans, il est présent sur le territoire français depuis une dizaine d’années. Le nombre d’opérations de bureaux certifiées est inférieur à 20 dont 3 en IDF.

Pour obtenir le label « Bâtiment passif/Passivhaus », les bâtiments neufs doit justifier d’un besoin de chauffage inférieur à 15 kWh/m²/an, d’une consommation totale en énergie primaire inférieure à 120 kWh/m²/an, d’une très bonne perméabilité à l’air de l’enveloppe (<0,6) et d’un bon confort d’été.

Le label « EnerPhit® », qui concerne les rénovations, reprend les exigences du label Passivhaus pour bâtiment neuf en s’adaptant aux spécificités de l’existant. Les besoins de chauffages sont portés à 25 kWh/m²/an.

Ce label est peut-être le plus contraignant des 3, il nécessite une réelle réduction des consommations à la source en travaillant sur l’enveloppe et intègre également les consommations des appareils électriques. Toutefois aucune visite sur site n’est réalisée par l’organisme certificateur pour vérifier la fiabilité des informations déclarées.

Sources

http://www.certivea.fr/ / http://www.minergie.fr/ / http://www.prestaterre.eu/ / http://www.passiv.de/en/index.php / http://www.lamaisonpassive.fr/spip/index.php

A propos de CBRE Group, Inc.

CBRE Group, Inc. (NYSE:CBG), société côtée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise (en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2015). La Société compte plus 70 000 personnes (hors sociétés affiliées) et répond aux besoins des propriétaires et investisseurs immobiliers ainsi que des locataires dans le monde entier grâce à son réseau de plus de 400 bureaux (hors sociétés affiliées). CBRE a une activité de conseil en matière de stratégie et de mise en oeuvre dans le cadre de ventes et de locations immobilières; une activité de service aux entreprises, de gestion d'immeubles, d'installations et de projets; de conseil en matière d'emprunt immobilier; d'étude et d'évaluation; de développement; de gestion d'investissements, et de recherche et consulting. Consultez notre site web à www.cbre.com.