Paris,
30
Janvier
2018
|
08:05
Europe/Paris

Grand Paris : CBRE identifie 3 zones à fort potentiel tertiaire à horizon 2030

Le Grand Paris Express va changer profondément la géographie de la métropole dans les 10 à 15 années à venir – en permettant des gains d’accessibilité substantiels – et renforcer l’attractivité internationale de Paris. Pour identifier les opportunités tertiaires du Grand Paris, CBRE leader mondial de l’immobilier d’entreprise, a analysé les perspectives économiques, les évolutions du réseau de transport, les mécaniques de marché et les disponibilités foncières. Inédite, cette étude permet ainsi de quantifier les besoins de surfaces à venir, d’identifier les territoires les plus porteurs et de projeter des valeurs de loyer.

1ER ENSEIGNEMENT : UN BESOIN CROISSANT DE SURFACES POUR LES UTILISATEURS

Selon l’étude de CBRE « Paris, nouvelle ère Capitale », la croissance économique et l’appétit des entreprises pour le neuf permet d’anticiper un besoin de surfaces neuves et restructurées de l’ordre de 4,5 millionsde m² dans les 5 prochaines années, soit environ 600 000 m² de plus que le rythme de production moyen.

2EME ENSEIGNEMENT : 3 TERRITOIRES GAGNANTS EN TERME D’ATTRACTIVITE TANT POUR LES ENTREPRISES QUE POUR LES INVESTISSEURS

 

  • Territoire gagnant : le Nord parisien avec la consolidation d’un hub de premier plan

Avec l’arrivée de la gare St Denis Pleyel – plus importante station du Grand Paris en termes de flux de voyageurs – le territoire de St Denis va bénéficier d’un gain maximal d’accessibilité. Cette gare constituera une véritable passerelle entre La Défense et la 1ère Couronne Nord. Ces conditions d’accessibilité faciliteront ainsi l’émergence d’un grand marché du Nord, avec la ligne 14 et l’accessibilité directe à St Lazare en fer de lance.

Projection du loyer prime à St Denis-Pleyel en 2028 : de l’ordre de 360 € [1], pour 240 € aujourd’hui.

  • Territoire renforcé : Paris-La Défense qui devient la 1ère concentration tertiaire d’Europe

Quartier d’affaires de renommée internationale et second pôle tertiaire français après Paris QCA, La Défense bénéficiera des effets d’entrainement du Grand Paris Express et de l’extension d’Eole. Le potentiel de renouvellement du côté de Nanterre renforcera également l’appétence des grandes entreprises pour ce territoire de choix.

Projection du loyer prime à Nanterre La Folie en 2028 : de l’ordre de 450 € 1 pour 380 € aujourd’hui.

  • Territoire prometteur : Châtillon-Montrouge / Bagneux, entre dynamisme parisien et impulsion de l’ouest

Les gains d’accessibilité serviront de « boosters » aux projets ambitieux d’un grand marché du Sud parisien, dont la continuité fait aujourd’hui défaut. Plus qu’une surperformance avérée dopant les valeurs, les gains offerts par les nouvelles infrastructures se répercuteront en matière de liquidité de ce marché.

Projection du loyer prime à Châtillon-Montrouge en 2028 : de l’ordre de 380 € 1 pour 330 € aujourd’hui.

DES PROJECTIONS DE VALEUR INEDITES GRACE A L’UTILISATION D’UN OUTIL PREDICTIF

Cette étude permet en effet de dresser des estimations macros de l’évolution des valeurs locatives en couplant réalités de marché, scénarios de développement et algorithmes de machine learning. L’étude s’appuie notamment sur CBRE Predictive Analytics, outil d’aide à la décision développé par CBRE en vue d’analyser l’évolution des valeurs en lien avec les grandes mutations urbaines en se basant sur l’expertise immobilière de CBRE, le big data et l’intelligence artificielle.

« Avec 57.2 millions de m², la région Ile-de-France dispose du plus grand parc de bureaux Européens. Depuis 2000, jamais autant de surfaces de bureaux n’auront été agréés qu’en 2016 en Ile-de-France, anticipant pour la plupart les évolutions d’accessibilité offertes par le Grand Paris Express. Entre surdensité et surcapacité, les territoires porteurs vont être amenés à repenser l’urbanisme, et notamment se développer en hauteur. Le Grand Paris offre ainsi une toute nouvelle approche des villes et des espaces urbains, avec de nouveaux enjeux pour les investisseurs et entreprises », explique Fabrice Allouche, Président de CBRE France.

L’étude complète « Paris, nouvelle ère Capitale – Grand Paris Express et opportunité tertiaires » est à retrouver ici.

[1] Hors effet de cycle immobilier

 

 

À propos de CBRE Group, Inc. 

CBRE Group, Inc. (NYSE:CBG), société cotée au Fortune 500 et au S&P 500 ayant son siège social à Los Angeles, est la plus grande société au monde dans le secteur des services et de l'investissement dans l'immobilier d'entreprise (en termes de chiffre d'affaires pour l'année 2016). La Société compte plus 75 000 personnes (hors sociétés affiliées) et répond aux besoins des propriétaires et investisseurs immobiliers ainsi que des locataires dans le monde entier grâce à son réseau de plus de 450 bureaux (hors sociétés affiliées). CBRE a une activité de conseil en matière de stratégie et de mise en œuvre dans le cadre de ventes et de locations immobilières ; une activité de service aux entreprises, de gestion d'immeubles, d'installations et de projets ; de conseil en matière d'emprunt immobilier ; d'étude et d'évaluation ; de développement ; de gestion d'investissements, et de recherche et consulting.