Paris,
26
Janvier
2015
|
00:00
Europe/Paris

Bordeaux : une ville de plus en plus attractive pour les enseignes internationales

Dans le cadre de la parution de son étude annuelle « Les commerces en France », CBRE France revient sur les 9 premiers mois de l’année pour analyser l’évolution du marché du retail à Bordeaux.


Un marché en pleine mutation


Avec un fort développement industriel et agro-alimentaire ainsi qu’un niveau de vie plus élevé que la moyenne nationale, Bordeaux s’intègre de plus en plus dans les stratégies d’implantation des enseignes internationales.

Des géants de l’habillement viennent ainsi s’y installer tels que Hollister ou encore Superdry, qui ouvrira son plus grand point de vente français sur 1 000 m² sur Les Promenades Sainte Catherine.

Mais les axes « primes » traditionnels de la rue Sainte Catherine, de la rue de la Porte Dijeaux et du Cours de l’Intendance offrent toujours peu d’opportunités, d’où le maintien de valeurs locatives « prime » encore très élevées, soit 2 300 €/m²/an.

 Pour dynamiser le territoire, Bordeaux mise grandement sur le grand réaménagement du quartier et des abords de la gare Euratlantique et le quartier des bassins à flots, permettant alors d’enrichir l’offre commerciale de la ville.
 

Les valeurs locatives à Bordeaux

> Retrouvez l’étude complète sur « les commerces en France »
 

Grégoire Haizet, Directeur Investissement Retail de CBRE
« 3,6 milliards d’euros d’engagements en commerces ont été recensés sur les 9 premiers mois de 2014 en France. Cela représente 25 % de l’investissement global, soit un niveau historiquement élevé. Grâce à un premier semestre exceptionnel, marqué par deux méga-deals, ce chiffre apparaît en progression de 85 % sur un an. Et au vu des négociations en cours, le résultat annuel devrait approcher les 7 milliards d’euros, établissant un nouveau record absolu ».
Grégoire Haizet, Directeur Investissement Retail de CBRE